Accueil Médias Le Monde de Demain : LA Série sur le hip-hop à ne...

Le Monde de Demain : LA Série sur le hip-hop à ne pas rater !!

Ce lundi 10 octobre, Arte propose « Le monde de demain » une mini-série de 6 épisodes qui décrit l’impact de l’arrivée du hip-hop dans l’Hexagone au début des années 80. Voici quelques arguments pour vous recommander chaudement cette production Made In France . Cette série a reçue le Grand Prix lors de la cérémonie de clôture de l’édition 2022 du festival Séries Mania.

« Le monde de demain » est une saga sociale, historique et musicale qui vient nous plonger au cœur de la vie de 6 personnages :

• Daniel alias DJ Dee Nasty
• Béatrice
• Didier Morville alias JoeyStarr
• Bruno Lopes alias Kool Shen
• Franck alias DJ Détonateur S
• Vivi alias Lady V

Tout au long des épisodes, ils voient leur quotidien bouleversé par cette culture. Mais malgré les difficultés qu’ils rencontrent, ils s’accrochent. Ils deviennent même, pour certains d’entre eux, les grands noms de ce mouvement encore inévitable aujourd’hui, le hip-hop

Bruno Lopes alias Kool Shen

On croise aussi d’autres grands noms comme par exemple BANDO (graffiti), SOLO (PARIS CITY BREAKERS – Danse) et SOLO /ROCKIN SQUAT (groupe de rap ASSASSIN).

Le fil conducteur tout au long de ces épisodes, celui qui va emmener tous ces personnages dans cet ouragan musical, Daniel alias Dee Nasty.

De la claque qu’il prend lorsqu’il découvre la culture hip-hop aux États-Unis, à sa relation avec Béatrice qui va participer à le propulser à la place qu’il doit avoir et lui donner enfin la reconnaissance dont il mérite. Un personnage tout en sincérité.

Une balade au fil des années dans la vie de ces personnages attachants pris au milieu de leurs propres problèmes personnels et de cette culture qui va changer leur vie.

5 raisons pour lesquelles on a adoré la série « Le monde de demain » :

  1. Aucune discipline n’a été oubliée. La série a la riche idée de ne pas se focaliser uniquement sur le rap. Grâce aux personnages de Daniel (DJ) et des trois fondateurs de NTM (Didier, Bruno et Franck) on suit aussi bien l’évolution du djing, du graffiti, de la danse et du rap.
  2. Tous les hauts lieux de l’époque sont remarquablement rendus à l’écran. Ainsi, on retrouve reconstitués par exemple la Salle Paco Rabanne (hip-hop et breakdance), le GLOBO ou le fameux terrain vague de La Chapelle ou se déroulait des « free jams » organisée par Dee Nasty avec les représentants des 4 disciplines : djs, rappeurs, graffeurs et danseurs.
  3. On découvre ou redécouvre la naissance de grands noms français comme le dj DEE NASTY, les SUPREME NTM, ASSASSIN…
  4. On ressent les prémices d’une culture qui va être portée par le mouvement hip-hop : la culture urbaine
  5. Enfin, on ne peut que saluer la vision sans caricature de ces passionnés et de la banlieue. Un traitement d’une justesse rare dans le paysage télévisuel actuel.

Courrez vous brancher sur Arte !

EPISODE 1 :

EPISODE 2 :

Une série créée par Katell Quillévéré, Hélier Cisterne, Vincent Poymiro, David Elkaïm avec la collaboration de Laurent Rigoulet
Réalisation : Katell Quillévéré et Hélier Cisterne
Scénario : Katell Quillévéré, Hélier Cisterne, Vincent Poymiro, David Elkaïm, Raphaël Chevènement, Nour Ben Salem, Ruddy-Williams Kabuiku
D’après une idée originale de Katell Quillévéré et Hélier Cisterne
Avec la participation de Kool Shen et JoeyStarr et de DJ Détonateur S
Consultant artistique : Dee Nasty
Musique : Amine Bouhafa
Avec Anthony Bajon, Melvin Boomer, Andranic Manet, Victor Bonnel, Laïka Blanc-Francard, Joshua Raccah, Léo Chalié
Coproduction : ARTE France, Les Films du Bélier en association avec Netflix

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile