LE SHAPE nous présente ses planches de skateboard en bambou (Interview)

Peux tu nous présenter « Le Shape »
LE SHAPE : Le Shape est un fabriquant de skateboards conçus pour retrouver le plaisir de la glisse dans les déplacements urbains. Notre intention est d’offrir des planches facile et confortable avec un encombrement qui ne gêne pas lorsqu’on ne roule pas.

 

Quelle est la signification du mot « shape?
LE SHAPE : La traduction littérale de l’anglais est « forme ». Ce mot a d’abord été utilisé dans le monde du surf pour l’action de donner forme à la planche et pour désigner ses grandeurs qui caractérisent la glisse. Ce terme a ensuite été utilisé dans tous les sports de planche.

LE SHAPE

Une signification particulière à votre logo ?
LE SHAPE : Notre logo représente une vague, qui pour nous est l’emblème de la glisse. C’est par le surf que tout a commencé, les premiers skates étaient là pour palier au manque de vagues ! Nous avons donné à notre logo un côté architectural pour faire écho à notre formation d’ingénieur et notre volonté de concevoir des produits très travaillés.

 

Quel est le profil des personnes qui participent ?
LE SHAPE : Les personnes qui participent sont avant tout des passionnés, que ce soit plus le snowboard, le surf ou le skate, peu importe, ces disciplines sont complémentaires, ou bien des passionnés d’art. Etant donné que l’entreprise est jeune et ne dispose pas de gros moyens, nous collaborons avec ceux qui se donnent pour leur passion, quelque soit leurs horizons.

 

Comment vous est venue l’idée de vous lancer dans cette aventure ?
LE SHAPE : Tout a commencé dans un local de notre école à Aix-en-Provence. D’anciens élèves avaient créé une association : Le Shape qui regroupait les mordus de glisse pour fabriquer des planches en tout genre et pour organiser des trips kite surf en Camargue ou bien à la montagne. Lorsque nous avons pris la relève, nous nous sommes lancé dans la fabrication de longboards et nous avons appris en faisant pas mal d’expériences ! On a attrapé le virus et à la fin des études deux d’entre nous avons décidé de nous lancer à fond dans notre passion. Comme on utilise personnellement le skate dès qu’on peut pour se déplacer, on s’est axé la dessus.

11425444_375048319352189_5708091209066481705_n

Pourquoi avoir choisi le bambou ?
LE SHAPE : Nous avons choisi le bambou pour ses propriétés mécaniques. Tout en étant légèrement moins lourd que le bois, il est bien plus résistant à la rupture. En plus sa résistance à la flexion est parfaite pour la glisse, il est capable de se déformer facilement au début de la flexion, ce qui apporte du confort comparé aux planches en bois, et de s’affermir ensuite, ce qui donne de la consistance sous les pieds comparé aux planches en plastique.
Sans vouloir profiter d’une mode « écolo » nous sommes également sensible à notre impact sur l’environnement et là encore le bambou a des propriétés remarquables. C’est la plante qui pousse le plus vite au monde, il faut seulement 5 ans pour qu’il soit mature contre 50 ans à l’érable traditionnellement utilisé, et il fixe bien plus de CO2 que les arbres.

Quelles sont les difficultés que vous avez ou que vous rencontrez ?
LE SHAPE : La première difficulté que nous avons rencontré a été de trouver un lieu de fabrication. Nous souhaitions être proche de Paris pour nous implanter dans la capitale et ce n’est pas chose facile. Nous avons entendu parlé de l’Usine IO et l’endroit est parfait ! Ensuite la réelle difficulté a été de donner un cap, au début nous avons eu tendance a vouloir tout faire, en même temps et on faisait tout à moitié. On concevait plein de prototypes et on avait pas de positionnement. C’est le défaut récurrent des ingénieurs que de trop développer quelque chose sans savoir ce que les gens attendent vraiment.  

 

Plusieurs formats prévus ?
LE SHAPE : Nous avons un mini cruiser de 59 cm de long qui se déclinent en 3 formes et un cruiser de 72 cm de long. Nous pensons que ces deux modèles couvrent bien l’utilisation déplacement mais nous ne nous fermons pas de porte pour sortir une longboard ou une planche de street plus tard.

11908915_392953974228290_4584591147660223628_o

Où est-il fabriqué ?
LE SHAPE : Comme dit précédemment, nous sommes actuellement installé à l’Usine IO dans le 13ème arrondissement de Paris. C’est un lieu dédié au prototypage et à l’industrialisation. On y trouve des machines à l’ancienne comme un tour et des machines modernes à commande numérique.

 

Une personnalisation sera t’elle possible ? Si oui, quelle sera la technique employée pour la gravure du bambou ?
LE SHAPE : Oui nous pratiquons déjà la personnalisation des planches. Nous avons constaté que la gravure laser sur le bambou donne un résultat esthétiquement très intéressant, on voit les fibres internes de la plante et ça donne un côté très organique. Nous pouvons donc faire graver un photo, une image ou un dessin, en faisant ressortir des nuances de gris par la gravure. Cet aspect co création nous plait et plait beaucoup au gens. On a tellement d’idées d’illustration qu’on pourrait passer tout notre temps à ça mais ce n’est pas le but ! Les créatifs de la boîte c’est tout le monde.

 

Quelles sont les prochaines dates importantes ?
LE SHAPE : Du 14 au 17 septembre nous serons au festival de street art Upaint organisé par l’Université UPEC. Nous organisons régulièrement des session test de nos planches, d’abord à Paris puis nous descendrons dans le Sud pour retrouver une météo clémente.

LE SHAPE

Quelque chose à rajouter ?
LE SHAPE : Simplement dire qu’on est au début de l’aventure et que ça se construit en mettant en place des synergies donc que ceux qui le veulent n’hésitent pas à nous contacter ! Et vive les cultures urbaines !
Page facenook LE SHAPE

LAISSER UNE RÉPONSE