C’est le jeune bboy nippon Isseï qui s’est imposé au championnat du monde de bboying, Red Bull BC One, ce samedi à domicile, contre le monstre de la compétition le coréen Hong10.

C’est dans la ville des samouraïs à Nagoya qu’a donc eu lieu la treizième édition du Red Bull BC One. A l’ombre d’un magnifique palais, appelé le Château de Nagoya, s’élève le Aichi Prefectural Gymnasium où se sont déroulées les hostilités ce 4 décembre. Un battle en one one avec 16 des têtes d’affiches du circuit international.

little-shao-rb-bcone-wf-7
crédits photos : Little Shao

Sélectionnés pour leurs résultats ces derniers mois, ces danseurs viennent de 12 pays différents. Sunni-Grande Bretagne, Leony, qualifié 2 jours avant lors du Last Chance Cypher, et Neguin, champion du monde 2010 -Brésil, Focus, 33 ans, vétéran de la compétition -Finlande, Kleju-Pologne, Ben Stacks- USA, le benjamin de la sélection Kid Colombia-Hollande, le surprenant Cheerito-Russie, l’appliqué Kuzya -Ukraine, le complet Bruce Almighty-Portugal, le double champion du titre Hong10 -Corée du Sud,  le stéphanois Soso -France  et les 3  ( !) japonais : l’habitué de la compétition Taisuke, le jeune mais non moins préparé Isseï ainsi que Nori, remplaçant le marocain Lil Zoo, qui n’a pu se déplacer. Tout le monde est là.

little-shao-rb-bcone-wf-6
crédits photos : Little Shao

Un line up lourd avec une véritable homogénéité de niveaux. L’un des meilleurs, sans aucun doute, à ce jour. Un détail qui a sûrement contribué au succès de cette belle édition dont toutes les places, soient 4000, ont été vendues en moins de deux heures ! C’est donc dans une salle pleine à craquer que les 5 juges : l’allemand Storm, le français Mounir, l’américain Wicket, le suédois Freeze et le japonais Kousuke prennent place. Les side acts proposés sont incroyables ! Un duo de shimasen et un show de danse en costumes de lumières resteront dans les annales. L’ambiance est à son comble alors que les battles s’enchaînent. Le duel Cheerito versus Bruce Almighty fait vibrer le Gymnasium. Le portugais est taquin et s’empare de la caricature du russe pour le plus grand plaisir de la foule. Il se qualifie néanmoins avec une danse très propre et une détente à toute épreuve qui lui permettront de se qualifier face à l’un des favoris le brésilien Neguin qui en oublie les fondamentaux du break… Le portugais qui jusque là avait bien tenu le cap s’incline face à Hong10. Certains diront que cela n’était pas justifié, mais les juges ont le dernier mot !

little-shao-rb-bcone-wf-10
crédits photos : Little Shao

Pour le jeune Isseï, 19 ans, le parcours comporte des embuches qui s’appellent Soso, Sunni, au style affiné et souple, mais surtout Victor, le déterminé tenant du titre. « ça a été mon battle le plus compliqué ce soir » confiera Isseï et puis une finale contre le monstre Hong10 qui elle aussi s’inscrira dans l’Histoire comme l’une des plus belles finales de l’événement international. Engagée, riche, les danseurs ont tout donné et l’arène le leur a bien rendu. « Au départ, Hong10, ne voulait pas commencer (stratégie habituelle du coréen), le battle ne démarrait pas. Les secondes semblaient des minutes. J’étais déterminé et je me suis dit que ça ferait plaisir à mon public si c’était moi qui commençais. Alors je me suis finalement lancé. La foule a hurlé ! » Danser à domicile a sans aucun doute porter notre jeune samouraï spécialiste de l’enchaînement couronne – tête qu’il n’a pas manquer de distribué à ses adversaires…

little-shao-rb-bcone-wf-2
crédits photos : Little Shao

C’est finalement à 3 voix contre 2 qu’il l’emporte. « J’ai réalisé mon rêve lors d’un des plus beaux événements auxquels j’ai eu la chance de prendre part » sourit le bboy nippon encore un peu sous le choc dans les coulisses. Les 12 ans qui séparaient les deux finalistes n’ont pas d’importance à ses yeux « L’âge, l’expérience et le vécu n’ont pas d’importance. C’était à qui était le meilleur ce soir, et aujourd’hui c’était moi. Je suis tellement heureux ». RDV l’année prochaine à Amsterdam pour la remise en jeu du samouraïs.

little-shao-rb-bcone-wf-12
crédits photos : Little Shao

Revoir l’intégralité de l’événement sur RedBull.tv

Shéyen Gamboa

LAISSER UNE RÉPONSE