Croire que le groupe RED BULL n’y connait rien en Bboying serait une erreur. En effet, lors du RED BULL BC ONE CAMP qui s’est déroulé à Paris du 7 au 10 juillet dernier, la boisson qui nous donne des ailes a su régaler le public, satisfaire les curieux et surtout accueillir les danseurs du tout Paris en leur donnant un rôle à part entière.

Bienvenue au RED BULL BC ONE CAMP FRANCE, avec comme point d’orgue, l’élection du meilleur bboy français qui représentera la France lors des phases finales internationales à Nagoya (Japon) le 3 décembre prochain.

4 jours de grand spectacle donc, articulés autour des différentes disciplines de la danse hip hop (2vs2 break, 1vs1 footwork 1vs1 top rock, 8vs8 break, new style…) où les danseurs présents ont pu représenter dans les battles officiels comme en dehors. Ils ont également pu apprendre et se former avec la mise en place d’une multitude de workshops.

RED-BULL-BC-ONE-CAMP-FRANCE-ILL-YO-1

La veille des phases finales avaient lieu les qualifications pour le 1vs1 tant attendu. Tous les danseurs pouvaient s’inscrire en espérant faire partie des 8 sélectionnés.

Dans un espace WIP de la Villette transformé en cypher, chacun d’entre eux défendait son style, qu’ils viennent de Lyon, Bordeaux ou même de Rennes.

Le public a répondu présent et les passages étaient engagés car décisifs. On retiendra notamment PLUTON (Lyon) & TIMO (Tekken Crew – Lyon) aux vibes assassines. Ils seront d’ailleurs retenus par le jury, tout comme LIL KEV (Infamous Crew – Paris), FEVER (Bordeaux), FÉNIX (Joyeux Loufocks – Paris), SEKOU (Legiteam Obstruxion – Le Mans) , KHALIFA (Furies Crew – Montpellier), ART’SON (Wanted Posse – Paris).

Le jury, oui parlons-en, car international, éclectique et de grande qualité avec LILOU (Pockemon Crew/Red Bull Bc One All Star – France), HONG 10 (7 Commandos/Red Bull Bc One All Star – Corée), tous deux doubles vainqueurs du RED BULL BC ONE & KEVO (Mains Ingredients – Usa).

RED-BULL-BC-ONE-CAMP-FRANCE-ILL-YO-6

RED-BULL-BC-ONE-CAMP-FRANCE-ILL-YO-3

Les 8 qualifiés de la journée du samedi rencontraient  les 8 invités du dimanche à savoir : WILLY (Tekken Crew – Lyon),  NABIL (Free Minds – Paris) , DOUDOU (Animaniaxx – Bordeaux), SHLAG (Chasseurs de prime – Paris) , DANY (Infamous – Paris), FRANKLIN (Melting Force – Saint Etienne), NOE (Vagabonds Crew – Paris) & NIGGAZ (Pockemon Crew – Lyon).

RED-BULL-BC-ONE-CAMP-FRANCE-ILL-YO-7

Le jour J, la salle était comble, les danseurs se chauffaient dans les cercles en compagnie du jury pendant que Dj Marrrtin aux platines, Momoz et Willy aux micros ambiançaient la foule. Les gladiateurs sont entrés dans l’arène et se sont présentés face au public… La tension était palpable, aussi bien chez les participants que du côté des spectateurs.

Les 1/8 de finales se sont déroulées telle une promenade de santé pour certains, tandis que d’autres échanges étaient de véritables règlements de compte; on retiendra notamment le battle de NABIL (Free Minds – Paris) contre FÉNIX (Joyeux Loufocks – Paris) qui a vu ce dernier l’emporter, de même que les échanges très vifs entre DANY (Infamous – Paris) et KHALIFA (Furies Crew – Montpellier) qui ont tourné à l’avantage du parisien.

Il aura fallu attendre les 1/4 de finales et le battle entre WILLY (Tekken Crew – Lyon) & DANY (Infamous – Paris) pour que l’arène du WIP de la VILLETTE connaisse ses premières grosses émotions. Un magnifique échange dominé tout en sagesse et en autorité par le lyonnais. Le public fut conquis!

Les 1/2 finales promettaient de belles choses tant tous les compétiteurs semblaient prêts!

Le show LIL KEV (Infamous Crew – Paris) tout en provocation, est alors entré en scène et a déstabilisé DOUDOU (Animaniaxx – Bordeaux), pourtant impressionnant de régularité jusqu’à présent. De l’autre côté, nous pouvions sentir clairement que l’aisance et la tranquillité de WILLY le rendait pratiquement invincible face à un SHLAG (Chasseurs de prime – Paris) qui ne pouvait rien faire.

La finale s’annonçait donc très technique mais terriblement intéressante avec deux phaseurs aux styles diamétralement opposés.

WILLY a développé un style tout en relâchement où le calme et la maîtrise étaient les maîtres mots, tandis que LIL KEV imposait sa tonicité en faisant preuve d’une jolie agressivité.

Un LIL KEV donc tout en rapidité, agressivité et tonicité contre un WILLY, tout en relâchement, décontraction et calme.

Les rounds étaient efficaces des deux côtés et la finale fut très serrée. Toutefois, la diversité et la maîtrise des mouvements proposées par WILLY semblaient s’imposer.

Le public manifestait toute sa satisfaction face à ces héros d’un jour qui avaient pleinement remplis leur mission. La tension restait palpable avant l’annonce du résultat final. Qui représentera la France? Lyon ou Paris? WILLY ou LIL KEV?

MOMOZ proclama le décompte … LILOU vota pour WILLY, HONG 10 pour LIL KEV et KEVO a clôturé les débats en brandissant la pancarte WILLY.

WILLY (Tekken Crew – Lyon) fut donc sacré champion du RED BULL BC ONE CAMP FRANCE 2016 et représentera la France, lors du LAST CHANCE CYPHER le 3 décembre prochain à NAGOYA (Japon) où il retrouvera un autre français, SOSO (Melting Force – Saint Etienne), sélectionné d’office pour la finale (Wild Card).

RED-BULL-BC-ONE-CAMP-FRANCE-ILL-YO-2

4 jours de réussite pour cette nouvelle édition du RED BULL BC ONE FRANCE CAMP, sous un soleil éclatant et ponctué de la meilleure de façon avec la mise en place d’un battle de légende: VAGABONDS CREW VS POCKEMON CREW, qui ont rejoué le battle légendaire qui les avait opposés en 2002 en finale du BOTY France. Un moment rare qui mériterait d’inspirer de nombreux organisateurs d’évènements en France.

RED-BULL-BC-ONE-CAMP-FRANCE-ILL-YO-8

RED-BULL-BC-ONE-CAMP-FRANCE-ILL-YO-5

Bonne chance à notre nouveau champion WILLY!!!

Crédits photos : ILL-YO

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here