Rencontré quelques jours avant son sacre au Red Bull Bc One Camp 2016, Willy revient avec nous sur son parcours et son actualité.

Ill Yo’ – Salut Willy, pourrais tu te présenter aux lecteurs qui ne te connaissent pas encore?

Willy – Je m’appelle Willy, j’ai 21 ans et je fais partie du groupe Tekken Crew de Lyon. J’ai commencé la danse à 11 ans et aujourd’hui je fais partie aussi partie du groupe Flying Steps pour le spectacle Red Bull Flying Illusion.

Ill Yo’ – Quel est ton parcours en tant que danseur?

Willy – Au début j’aimais beaucoup les acrobaties. Je regardais énormément de vidéos et des danseurs comme The Hend (Gamblerz Crew – Corée du nord) faisaient partie de mes références. Puis, j’ai avancé dans mon parcours et j’ai rencontré Tekken Crew en allant par hasard à Lyon (69). Il faut savoir que j’habite à 1h de Lyon, à Annonay, une petite ville en Ardèche du nord. Nous nous sommes entrainés, puis ils m’ont proposé de faire un battle avec eux. On a assuré mais on a perdu en demi-finale. Il y a eu une bonne entente entre nous, je suis donc resté dans le groupe. A force de faire des battles ensemble, j’ai progressé.

J’ai aussi trouvé beaucoup d’inspirations dans le style des danseurs aux USA. Un danseur comme El Nino (Floorlords/Flava Squad/Squadron – Boston – Usa) qui a des phases « à l’arach’ » mais qui met son âme et sa personnalité dans ses passages, m’a vraiment débloqué dans ma danse. Pour moi, il faut rester soit-même, même si les gens te taillent, ce n’est pas grave, il faut avoir ton style!

Ill Yo’ – Tu as commencé le breakdance avec les powermove et la technique. Aujourd’hui ta danse est un subtil mélange de bboying, powermove, technique et maîtrise des bases. Quand as-tu eu ce déclic dans ta danse?

Willy – Ce déclic a eu lieu quand je suis rentré dans le groupe Tekken. Avant, je m’entrainais tout seul dans ma campagne, et à notre rencontre, contrairement à moi, eux ne faisaient que de la danse. Je m’en suis inspiré et cela donne mon style d’aujourd’hui. Cela fait à peu près 4 ans.

Même à l’époque je faisais des top rock et des pass-pass, mais je me suis forcé à pratiquer, en écoutant au mieux la musique. Tout cela s’est fait naturellement dans ma danse, je me laisse guider par le groove et la musicalité, car pour moi c’est le plus important. Les mouvements sont essentiels, mais ce qui est primordial c’est le son.

La musique est très importante pour moi, j’aime danser sur de la funk (dédicace à Dj Cléon) et sur de bons drums, et je me laisse aller. Parfois, je fais des choses sans vraiment y avoir réfléchi à l’avance, mais j’ai une bonne base technique que j’ai acquise lorsque j’étais jeune, les choses se font toutes seules. C’est ce qui procure l’adrénaline en battles!

En battle, je ressens une pression intérieure, mais j’aime rester calme. Avant les battles, je me pose tout seul pour être concentré car il est nécessaire de rester calme.

Ill Yo’ – Quel est l’importance de ton hygiène de vie dans ta danse?

Willy – Avoir une bonne hygiène de vie est primordial. J’essaye de bien dormir et assez tôt avant les battles. De temps en temps, je jeûne un jour avant les compétitions. Toutes ces petites choses m’aident.

Ill Yo’ – 3 ans que l’on te voit sur tous les battles nationaux et internationaux. Qu’est-ce que le breakdance a changé pour toi ces dernières années?

Willy – Cela m’a permis de voyager, car au début il était difficile de se faire une place. Mais cela s’est fait naturellement lorsque l’on a commencé à gagner quelque battles avec Tekken Crew, et que cela nous a donné encore plus envie de continuer. Les voyages ont fait grandir ma danse. Ils m’ont guidé, ils m’ont éclairé. Je me suis amélioré en Top Rock, Footwork…

Je suis partie de rien, j’étais même spectateur à l’époque, aujourd’hui je suis acteur et cela me motive pour aller encore plus loin.

Ill Yo’ – Vous (Tekken Crew) êtes relativement proches du groupe Funk Fockers (Brésil) avec qui vous vous êtes associés sur plusieurs battles. Qu’est ce que tu aimes chez ce groupe?

Willy – J’aime leur danse car ils restent eux-mêmes et ils font avec ce qu’ils ont!

J’aime leur mentalité, car ils dansent pour le partage, ils ne sont pas là pour la gagne, mais pour le « chill’ » avant tout.

Ill Yo’- Qu’est-ce que cela représente pour toi de danser dans le spectacle Red Bull Flying Illusion?

Willy – J’ai 21 ans, je suis très content de danser dans ce groupe car il n’est composé que de danseurs de légende. Je les regarde tous depuis que je suis petit car ils m’ont beaucoup inspiré, ce sont des idoles. Aujourd’hui c’est bizarre de danser avec eux, mais cela me fait tellement plaisir!

Interview réalisé par @ill_y0 le 23 juin 2016.

Crédit Photo @ill_y0

A savoir, le 10 juillet dernier Willy a remporté le Red Bull Bc One Camp France à Paris. Il représentera donc la France lors des phases finales du RED BULL BC ONE le 3 décembre prochain à Nagoya (Japon).

LAISSER UNE RÉPONSE